Voici une belle page vous montrant les différents coups possible lorsque vous jouez aux jeux de billard ! Tous en ligne, mais aussi adaptable dans vos lieux de jeux préférés…

Lorsque la bille blanche est frappée en son centre et heurte la bille objectif également en son centre : la bille objectif est projetée en avant et la bille blanche s’arrête complètement après l’avoir choquée. On utilise la plupart du temps cette méthode d’arrêt de la bille quand la bille blanche et la bille objectif se trouvent dans le même alignement que la blouse. Cet arrêt évite le risque d’empocher la bille blanche et d’encourir une pénalité. Il a l’avantage de placer la bille blanche en prévision du coup suivant.
Vous pouvez très bien vouloir aussi l’envoyer ailleurs, Pour ce faire vous utilisez la méthode du coulé. Le coup consiste à frapper la bille blanche à environ 1,25 cm au-dessous de son centre. Ceci fait rouler la bille en avant et non pas glisser comme dans le cas de l’arrêté. Grâce à cet effet avant, la bille blanche continue de rouler après avoir heurté la bille objectif. Comme il est très important de maintenir le niveau de la queue, vous devez élever le chevalet en levant légèrement les extrémités des doigts et en les rapprochant de la main.

Il est possible également pour obtenir une meilleure position de la bille blanche de la ramener en arrière après le choc qui a envoyé la bille objectif en avant. Vous employez alors la méthode du rétro.

retro
Vous obtiendrez cet effet en heurtant la bille blanche à environ 2 cm au-dessous de son point central, avec un coup dur tout en allongeant votre coup. Tout en glissant vers l’avant la bille blanche aura un mouvement de rotation sur elle-même autour de son axe horizontal et dans le sens inverse de sa marche.
L’effet se produira après son choc contre la bille objectif : elle repartira en arrière. Dans ce coup, la queue doit être le plus possible à niveau. Vous abaissez donc votre chevalet en appuyant vers le bas et en étendant les doigts.
Au lieu de pivoter sur elle-même autour de son axe horizontal, la bille peut pivoter autour de son axe vertical. Frappée à droite ou à gauche de son point central, la bille blanche déviera après son choc contre la bille objectif. Il y aura effet à droite ou effet à gauche. Cet effet de côté modifie la trajectoire normale après l’impact en augmentant la déviation et la vitesse ou en les réduisant, si l’effet est contraire à la marche naturelle de la bille. L’effet est évidemment plus facile à obtenir quand la bille de choc est relativement proche de la bille objectif.
Avec un peu de pratique vous arriverez à jouer ce coup avec beaucoup plus de précision qu’on ne l’imaginerait aux premiers essais. Et les autres aussi
Essayez également cet autre chevalet qu’est le « râteau ». Vous le placez à 15 cm de la bille blanche en le maintenant solidement appuyé sur la table. De l’autre main vous tiendrez la queue entre le pouce et trois doigts. Votre tête se trouvera juste au-dessus de la queue. Vous frappez alors la bille blanche et vous accompagnez votre coup. Bien entendu, le rôle des mains peut aussi être interverti. En tout cas le fait d’être gaucher, avec le râteau ou non, n’est pas un handicap. De nombreux joueurs professionnels droitiers sont devenus ambidextres et ont trouvé ainsi un précieux atout.
coule

Reste après ces coups de base, le jeu de la bande. Vous pouvez viser la bande. Il vous faut imaginer l’angle sous lequel vous pouvez frapper la bille pour qu’elle rebondisse sur la bande. L’angle sous lequel la bille frappe la bande est le même que celui sous lequel elle rebondit (à condition de jouer sans effet). Au plus est-il utile de savoir qu’il faut un coup de force moyenne. Un coup plus fort fait revenir la bille sous un angle plus aigu ; plus doux, elle revient sous un angle plus ouvert.
Pensez que cette question d’angle intervient aussi en cas de carambolage ou de ricochet. Soit que la bille de choc ayant frappé une première bille soit renvoyée contre une autre. Ou bien quand la bille objectif après l’impact vient frapper une autre bille.
Savoir « comment » et « où » frapper la bille est tout l’art du jeu ; mais le respect des cinq règles fondamentales sépare les bons joueurs des joueurs moyens.

Pensez donc à
1. Tenir convenablement la queue.
2. Adopter une position confortable et bien équilibrée.
3. Reposer la queue sur un chevalet solide.
4. Bien viser le point d’impact de la bille jouée.
5. Tirer en accompagnant bien votre geste.