Comment utiliser la queue quand vous jouez à nos jeux de billard ?
L’appui de De queue.

Il s’agit maintenant d’obtenir le point d’appui de la queue sur la main posée sur la table. C’est ce qu’on appelle le chevalet. Serrez légèrement le poing et posez-le sur la table, paume vers le bas. Formez ensuite un cercle avec votre index et votre pouce, en le faisant reposer sur la phalange du milieu de votre majeur. Introduisez la queue dans le cercle ainsi formé en la tenant fermement entre le pouce et l’index, mais sans trop serrer : la queue doit pouvoir se mouvoir aisément dans ce cercle quand vous jouez. Pour éviter que la queue ne colle aux doigts, on peut poudrer les mains de talc. Pour que le chevalet ainsi formé soit bien stable, faites reposer le talon de votre main sur la table et étendez les trois derniers doigts. Ceci doit lui donner quatre points de soutien très solides.
Ce type de chevalet est utilisé la plupart du temps. Toutefois, lorsque la bille à frapper est tout près de la bande, il est plus commode d’utiliser seulement une partie de ce support. Vous maintenez simplement la queue entre votre index et votre majeur. Elle se déplace ainsi parallèlement au bord et se trouve guidée par le pouce. Lorsque la bille se trouve immobilisée contre la bande, vous dirigez la queue de la même façon ; mais, pour bien jouer, vous devez alors lever l’extrémité de la queue. En levant votre pouce, vous pouvez faire chevaucher la queue sur la jointure, au lieu de la faire reposer sur le rebord, formant ainsi une sorte de chevalet en V.